Le Brainstorming pour commencer des procès de médicaments SLA en Israël

08-11-2010

Le BrainStorm Cell Therapeutics en Israël commencera des procès cliniques de son traitement de cellules de souche pour la maladie neurologique SLA après avoir reçu la permission du Ministère de la Santé israëlien.

L'entreprise dit lundi que son traitement pour la sclérose latérale amyotrophique (SLA) emploie des cellules de souche, prises de l'os de moelle d'adultes, plutôt que les controversielles cellules de souche embryoniques. L'emploi de cellules de souche embryoniques a provoqué une vague de controverses due à des questions religieuses, éthiques et politiques impliquées dans la récolte de cellules d'embryons.

“Nous croyons que nos cellules de souche spécifiquement différenciées dérivées d'un os de moelle du patient même pourrait représenter un nouveau paradigme de traitement pour des patients avec la SLA et autres maladies neurologiques,” dit le Président Chaim Lebovits de BrainStorm.

Les procès, qui doivent être conduit à la Hadassah Medical Center à Jerusalem, commenceront après la validation de tests de stérilité et le criblage de patients, dit l'entreprise.

Le BrainStorm a dit qu'il focalisait sa recherche sur la maladie de Parkinson, qui touche 4 millions de personnes à l'ouest, mais qu'il peut aller plus vite avec la SLA, qui afflige une moyenne de deux sur 100 000 personnes par an, car elle est terminale et considérée comme “une orpheline” ou maladie rare.

Robert Brown Jr., professeur et président de neurologie à la University of Massachusetts Medical School, dit dans un rapport que le traitement de cellules de souche de la BrainStorm était une nouvelle approche qui pourrait aider dans plusieurs maladies neurologiques, la SLA et la Parkinson inclus.

“Dans le cas où elle est sûr et efficace, cette nouvelle thérapie pourrait devenir une option de traitement pour de milliers de patients,” dit-il.

Traduction: Eric De Keyser

Source: ALS Independence

Share